Il y a beaucoup plus de sable et de poussière (fine) sur vos panneaux solaires que vous ne l’imaginez. Les excréments d'oiseaux, les feuilles et la mousse ont également tendance à s'y coller. Résultat : vos panneaux solaires génèrent moins d'énergie, et cela réduit sensiblement votre rendement. Ce qui ne vous arrange pas du tout, puisque les panneaux solaires sont censés vous aider à économiser le plus d’énergie possible.


Vous pouvez facilement nettoyer vos panneaux solaires vous-même, tout du moins s’ils sont accessibles. Les nettoyer deux fois par an – au printemps et en automne – a déjà un effet très positif. Et avec ces quelques conseils, les nettoyer en toute sécurité est plus simple que vous ne le pensez.

Plus de saleté sur les panneaux solaires verticaux que sur les modèles horizontaux

Il existe effectivement une différence significative entre les panneaux solaires placés verticalement et horizontalement. Les panneaux solaires verticaux sont généralement plus sales que les panneaux horizontaux. Pourquoi ? La saleté est en grande partie éliminée par la pluie, mais elle adhère facilement au bord inférieur. Très rapidement, une couche épaisse se forme à cet endroit. Les cellules solaires alignées en rangées verticales – également appelées ‘strings’ – sont donc vite très sales. Dans le cas d’un panneau solaire placé à l’horizontale, seule la rangée inférieure de cellules solaire sera affectée par la saleté. Si vous avez des panneaux solaires verticaux, vous devez donc être extrêmement vigilant à la saleté.

 

Un seul panneau solaire sale peut réduire les performances de tous les autres panneaux et donc de l’ensemble de votre installation ! Ils sont en effet interconnectés, avec toutes les conséquences que cela implique.

Conseils pour nettoyer vos panneaux solaires facilement et en toute sécurité

Avant tout, vous devez bien sûr pouvoir accéder à vos panneaux solaires sans prendre de risques. Une brosse télescopique ou un système extensible avec une brosse douce ou un tuyau d’arrosage sont des outils pratiques si les panneaux solaires sont difficiles à atteindre. Ne prenez pas de risques inutiles et faites appel à une entreprise spécialisée si nécessaire.

 

Le règle de base lorsque vous nettoyez vos panneaux solaires ? Aborder le nettoyage ‘tout en douceur’ : les panneaux solaires peuvent être sérieusement endommagés si vous employez des moyens trop radicaux ! Une brosse douce, une éponge, de l’eau de pluie et un pulvérisateur pour plantes sont les outils les plus sûrs. Vous trouverez aussi dans le commerce différents produits spéciaux pour le nettoyage de vos panneaux solaires. L’une des techniques les plus efficace est le nettoyage avec de l’eau osmosée. Il s’agit d’une eau dure qui a été filtrée afin de ne contenir pratiquement aucun sel, tartre, zinc, nickel et ammonium. Une eau très pure et donc parfaitement sûre pour vos panneaux solaires. Si vous avez de l’eau douce à la maison, il s’agit bien sûr d’une excellente alternative.
 
Printemps et automne : éliminez les feuilles et le sable des panneaux solaires. Au printemps, votre toit et vos panneaux solaires seront également la cible privilégiée de très nombreux oiseaux... Si vous en avez l’occasion, nettoyez vos panneaux solaires le matin, lorsque le soleil ne brille pas encore intensément et que les panneaux ne sont pas encore trop chauds. Une fois vos panneaux solaires bien nettoyés, la différence se fait sentir très rapidement. Et c’est encore plus vrai au printemps, quand le soleil commence à briller plus longtemps et plus intensément et que vous produisez davantage d’énergie. 
 

Périodes sèches : éliminez les taches tenaces qui, en raison du manque de pluie, disparaîtront difficilement d'elles-mêmes. Si nécessaire, utilisez un détergent doux (biodégradable), mais ne frottez surtout pas vos panneaux solaires trop fort. Ensuite, rincez à l'eau pendant un moment afin que le panneau solaire soit à nouveau parfaitement propre. Conseil : maintenant que vous êtes en train de travailler sur vos panneaux solaires, profitez-en pour nettoyer les supports et châssis. Et vérifiez également si tout est encore bien fixé. 
 

Hiver : la neige qui s’accumule sur les panneaux solaires entrave sensiblement la production d’énergie. S'il y a une couche de neige sur vos panneaux, vous pouvez l'essuyer avec une brosse douce. N'utilisez pas d'objets durs et n'essayez jamais d'enlever la neige gelée : le risque de dommages est élevé. N'utilisez jamais de sel de voirie et ne vaporisez pas les panneaux solaires par temps de gel. Le sel endommage la couche supérieure et l'eau gèle très rapidement. Vos panneaux sont placés à un angle d'environ 40 degrés ? Il y a alors de fortes chances que la neige glisse d’elle-même ! Avec cette inclinaison, vos panneaux attirent également davantage de soleil en hiver.
Vous cherchez un moyen de garder vos panneaux propres tout au long de l’année ? Dans ce cas, une installation autonettoyante est la solution idéale. N’hésitez pas à demander conseil à votre technicien.

Sûr et fiable : choisissez une firme d’entretien professionnelle

L’entretien de vos panneaux solaires est trop difficile ou dangereux ? Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise de nettoyage.  Ces firmes spécialisées disposent du bon appareillage pour nettoyer vos panneaux en profondeur et en toute sécurité. Cela accroît sensiblement le rendement et la durée de vie de vos panneaux solaires. 

 

Les entreprises spécialisées travaillent souvent avec de l'eau osmosée. Cette qualité d'eau est exceptionnellement pure et dissout la saleté plus rapidement et mieux. Le résultat ? Une surface non seulement plus pure, mais aussi sans trace. Cela augmente le rendement de vos panneaux solaires d’un bon 7 % !

Que fait une firme d’entretien professionnelle en plus du nettoyage ?

L'avantage d'une entreprise de nettoyage professionnelle est qu'elle peut également vérifier le câblage et détecter les dommages éventuels. Les techniciens effectuent une vérification approfondie de tous les problèmes qui pourraient entraver le bon fonctionnement de vos panneaux solaires et réduire leur durée de vie.

  • Détection des défauts cellulaires et autres erreurs de construction : traces d'escargots, hotspots, décolorations, etc.
  • Test infrarouge des panneaux solaires et des connecteurs : vérification des hotspots.
  • Rendement actuel : inférieur, égal ou supérieur au rendement attendu.
  • Mesure des strings : mise à la terre, configuration, valeurs d’isolation, tension en circuit ouvert, etc.

 

Il existe également des applications qui signalent automatiquement les dysfonctionnements et les défauts de vos panneaux solaires. Plus d’infos à ce sujet ici.