Vous vous êtes construit une nouvelle habitation, vous quittez la Belgique ou vous changez tout simplement d’adresse ? Cela ne veut pas nécessairement dire que vous vendez votre ancienne habitation. Si vous décidez d’en rester propriétaire, prenez un moment pour réfléchir à votre contrat d’énergie. Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Si vous louez l’habitation

Dans une habitation locative, le contrat d’énergie peut être à votre nom (en tant que propriétaire) ou au nom du locataire.

 

1. Le contrat d’énergie de l’habitation que vous louez reste à votre nom

Si vous déménagez d’une habitation dont vous restez propriétaire et que vous souhaitez que le contrat d’énergie reste à votre nom, rien ne change. Il vous reste seulement à conclure un nouveau contrat pour votre nouvelle adresse.

 

Il peut être judicieux d’adapter le montant d’acompte du contrat d’énergie existant de l’habitation locative à la situation des nouveaux habitants. En effet, un ménage plus ou moins nombreux… consommera plus ou moins d’énergie. Chez Essent, vous pouvez facilement adapter vous-même votre montant d’acompte en ligne via Mon Essent.

 

2. Le contrat d’énergie passe au nom du locataire

Si vous souhaitez que vos locataires aient un contrat d’énergie à leur nom, ils peuvent en souscrire un auprès d’un fournisseur d’énergie de leur choix. N’hésitez pas à leur indiquer qu’ils peuvent souscrire directement un contrat via www.essent.be !

 

De votre côté, contactez votre fournisseur d’énergie pour mettre fin à votre contrat d’énergie dans l’habitation que vous mettez désormais en location. Vous pouvez le faire via Mon Essent, via notre formulaire de contact ou par téléphone au 02 302 20 00. Nous veillerons à interrompre la livraison d’énergie à votre ancienne adresse quand vous le souhaitez et nous vous enverrons une facture de clôture pour l’adresse en question.

 

3. Un changement de locataire ?

Si le contrat d’énergie de votre habitation locative est à votre nom, il est conseillé de remplir un document de reprise des énergies au moment où l’ancien locataire déménage et où le nouveau locataire emménage dans l’habitation. Cela permet de noter les relevés de compteur et d’éviter d’éventuelles discussions à ce sujet.

 

Si le contrat d’énergie de votre habitation locative est au nom des locataires, ils régleront la reprise des énergies entre eux.

VOUS EMMÉNAGEZ DANS UNE NOUVELLE CONSTRUCTION ?

Il vous faudra probablement un nouveau raccordement d’énergie. Cette checklist vous aidera à le régler en un clin d'œil.

Si l’habitation reste (temporairement) inoccupée

Si vous n’avez pas encore de nouveau locataire pour votre ancienne habitation, en tant que propriétaire, vous êtes dans l’obligation de conserver un contrat d’énergie. En effet, un minimum de chauffage protégera le bâtiment de l’humidité et du gel.

 

Contactez votre fournisseur d’énergie pour signaler que votre habitation est inoccupée. Votre fournisseur réduira le montant de votre acompte. Chez Essent, les tarifs standard pour une habitation inoccupée s’élèvent à 10 € par mois pour l’électricité et à 20 € par mois pour le gaz. Vous recevrez une facture d’acompte tous les trois mois.

 

Dès que l’habitation n’est plus inoccupée, mieux vaut prendre contact avec votre fournisseur d’énergie pour adapter à nouveau votre montant d’acompte. Vous éviterez ainsi de devoir payer un supplément important au moment du décompte annuel.