Des changements s’annoncent pour le calcul des coûts de l’énergie, notamment en Flandre. Selon les plans du VREG (le régulateur flamand du marché de l'électricité et du gaz), les traditionnels tarifs de jour et de nuit disparaîtraient à partir du 1er janvier 2022 (source : VREG) et seraient remplacés par une nouvelle méthode de calcul : le tarif capacitaire. Qu’est-ce que cela signifie concrètement et cela va-t-il également changer quelque chose à Bruxelles et en Wallonie ?

Modification de notre consommation d’énergie

Le marché de l’énergie a changé de manière spectaculaire au cours de ces dernières années. Nous produisons de plus en plus notre propre énergie et la part que représentent les éoliennes, les parcs d’énergie solaire et les centrales à biomasse dans cette production est également en augmentation. Cela signifie que nous sommes moins dépendants des centrales d’énergie traditionnelles. Celles-ci devront donc adapter leur capacité. Notre consommation d’électricité est également en train de changer. Charger sa voiture électrique et utiliser une pompe à chaleur seront bientôt les choses les plus courantes au monde, ce qui va également modifier considérablement l’approvisionnement en énergie : la demande d’électricité va augmenter, mais investir dans des capacités nouvelles coûte cher. C’est pourquoi le gouvernement élabore des plans visant à mieux utiliser la puissance existante. Et cela aura des conséquences sur votre facture : le prix sera déterminé non seulement par la quantité d’énergie que vous consommez, mais également par la puissance du réseau énergétique à un moment donné.

Toujours le tarif de nuit

Pendant 3 ans, le prix de l'énergie de votre facture d’électricité au tarif de nuit.

Qu’est-ce que le tarif capacitaire ?

Aujourd’hui, via votre facture d’énergie, vous payez un tarif réseau, représentant environ un cinquième du montant total. Celui-ci est actuellement calculé en fonction du nombre de kilowattheures que vous consommez. Ce système disparaîtrait en Flandre et serait remplacé par un tarif capacitaire. Pour faire simple : c’est le moment où vous utiliserez l’électricité qui déterminera le tarif réseau. Vous consommez par exemple beaucoup d’énergie à un moment où la puissance du réseau est moindre ? Dans ce cas, vous payez davantage. Nous vous expliquons comment en savoir davantage à ce sujet un peu plus loin dans cet article.

Supprimer les tarifs de jour et de nuit ?

Le tarif de nuit avantageux a été introduit pour encourager les gens à utiliser l’énergie en dehors des heures pleines. Ces heures pleines se situent actuellement pour la plupart des gens entre 7h et 22h en semaine. Les heures creuses du tarif de nuit s’appliquent en dehors de cette période. Avec le tarif capacitaire, ces heures fixes disparaissent puisque la capacité peut fluctuer continuellement. La question est donc de savoir quand utiliser l’énergie la moins chère.

Philippe Massart, porte-parole de Sibelga à Bruxelles, a précédemment déclaré que la suppression des tarifs de jour et de nuit n’aurait rien d’illogique : « Il faut encourager les gens à utiliser l’énergie lorsqu’il y a beaucoup de vent et de soleil, et pas nécessairement le soir ou la nuit. » Bruno Venanzi, le souligne également : « La façon dont nous consommons l’énergie est en train de changer, les tarifs doivent donc être adaptés. Passer au compteur intelligent devrait permettre l’application du tarif capacitaire. Quelqu’un qui utiliserait de l’électricité pendant les pics de production d’énergie solaire ou éolienne devrait la payer jusqu’à trois fois moins cher. Il devrait en aller de même pour celui ou celle qui rechargerait sa voiture électrique entre 3h et 6h du matin, lorsque la demande est faible. »

Le compteur intelligent vous indique quand votre énergie est la plus économique

Le tarif capacitaire devrait sensibiliser le consommateur à utiliser l’énergie de manière plus efficace. Autrement dit : ne pas allumer tous ses appareils – ni, bientôt, recharger sa voiture électrique – en même temps. Mais également pas au même moment où de nombreuses autres personnes consomment beaucoup d’électricité. Tout cela paraît très compliqué, mais heureusement, le compteur numérique apporte ici une solution. Prochainement, ce dernier indiquera assez précisément quelle est la puissance disponible à un moment déterminé. Si celle-ci est importante, vous bénéficierez d’un tarif réseau moins élevé.

Pour être parfaitement clair : il s’agit donc du tarif réseau qui fait partie du prix total que vous payez à votre fournisseur d’énergie. Le tarif réseau représente actuellement environ un cinquième de la facture énergétique totale. Le reste se compose de prélèvements publics, de la TVA, d’une contribution pour la production d’électricité verte, et de votre consommation d’électricité et/ou de gaz.

Vous le voyez : le système des tarifs de jour et de nuit est susceptible de disparaître dans les années à venir. Avant cela, vous pouvez également réaliser des économies sur votre facture d’énergie sans tarif de nuit. Chez Essent, vous pouvez actuellement bénéficier du tarif de nuit tout au long de la journée. Intéressé ? Jetez un œil ici.