De plus en plus de cuisines sont équipées d'une plaque de cuisson électrique, mais est-ce la solution la moins gourmande en énergie ? Dans cet article, nous comparons les différentes plaques de cuisson et découvrons comment réduire au maximum votre consommation pendant que vous cuisinez.

Quelle plaque de cuisson consomme le moins ?

Aujourd'hui, il est moins onéreux de cuisiner au gaz, et pourtant l'électricité est l'avenir en la matière. C’est non seulement une bonne nouvelle pour l'environnement, mais également pour votre portefeuille. Actuellement, voici la consommation d'énergie par plaque de cuisson :

© Essent

La cuisson par induction entraîne une perte d'énergie moindre grâce à l'utilisation de champs magnétiques. Vos casseroles et poêles sont chauffées par un champ magnétique situé entre votre récipient et la plaque de cuisson. L'efficacité de votre “feu” est de près de 90 %, alors qu'avec un source électrique ordinaire, elle est de 40 % et de 60 % pour le gaz.

Pour ceux qui produisent leur propre énergie – grâce à des panneaux solaires, par exemple – il est encore plus intéressant de cuisiner à l'électricité. En effet, vous disposez d'une surcapacité que vous pouvez utiliser en toute sécurité pour cuisiner. Vous possédez une pompe à chaleur ? Alors en principe, vous n'avez même plus besoin d'un raccordement au gaz.

Cuisiner au gaz : les avantages et les inconvénients en un coup d'œil

Comme vous avez pu le lire ci-dessus, la cuisson au gaz est moins chère (aujourd'hui) que la cuisson électrique. Il y a par ailleurs encore d'autres avantages : la puissance de la flamme est très facile à régler, et grâce à l'allumage mécanique, vous n'avez plus besoin d'allumettes. Un plus en matière de sécurité par rapport au passé.

Bien entendu, la cuisson au gaz présente également des inconvénients. Les brûleurs, par exemple, ne sont pas faciles à nettoyer. Vous devez retirer les supports de récipients en fonte et les nettoyer séparément. Vous devez également être raccordé au réseau de gaz naturel et qui dit gaz, dit également gaz de combustion qui doivent être évacués.

Cuisiner à l’électricité : les avantages et les inconvénients en un coup d'œil

Vous n'avez pas besoin de raccordement au gaz, les plaques de cuisson électriques sont faciles à nettoyer et résistent bien aux produits alcalins et aux acides. La cuisson par induction est extrêmement rapide (vous consommez donc moins qu'avec une plaque de cuisson en céramique) et vous n'utilisez l'électricité que s'il y a un récipient sur votre plaque. Avantages supplémentaires : la cuisson par induction est très précise, quant au nettoyage il est extrêmement simple.

Côté inconvénients, avec une plaque de cuisson en céramique, les zones de cuisson ne refroidissent pas immédiatement. Il faut donc retirer d’emblée les casseroles de la source de chaleur si vous voulez éviter que vos préparations ne brûlent. Une plaque de cuisson en céramique chauffe également lentement. L'induction, elle, nécessite des casseroles et des poêles compatibles, et constitue le système le plus cher du marché à l’achat.

Enfin, il existe encore quelques méthodes et appareils de cuisson alternatifs qui vous aident à limiter votre consommation d'énergie.

Four vapeur vs four traditionnel

La cuisson à la vapeur a été l'une des grandes tendances de ces dernières années. Cette méthode est non seulement saine, mais également économe en énergie. La quantité d'eau chauffée est réduite et la chaleur générée est plus efficace que la chaleur sèche. Un four à vapeur est équipé d'un réservoir d'eau intégré. Le temps de cuisson est peut-être un peu plus long qu'avec un four traditionnel, mais grâce à sa faible consommation, un four à vapeur consomme beaucoup moins d'énergie.

Autocuiseur vs poêle traditionnelle

Avec un autocuiseur – ou cocotte-minute –, vous réduisez considérablement le temps de cuisson, et vous le constatez sur votre facture d'énergie. Il consomme 40 à 70 % de moins qu'une casserole ordinaire.

Wok vs cuisine classique

Avec un wok, vous pouvez tout préparer rapidement et sur une seule plaque de cuisson. La cuisson au wok ou à la vapeur est de toute façon plus efficace sur le plan énergétique que la cuisson classique.

Micro-ondes vs four

Dans le cas d'un four électrique, une version avec fonction air chaud est la plus avantageuse pour votre facture d'énergie, car vous obtenez un résultat identique à des températures plus basses. La chaleur se répartit uniformément, ce qui vous permet de mieux mettre à profit l'espace disponible dans votre four, par exemple en plaçant deux plats l'un sur l'autre. Autre avantage : un four à air chaud est plus rapide qu'un four classique.

Le meilleur choix est toutefois un micro-ondes avec fonction air chaud. Le micro-ondes est l'appareil qui chauffe le plus rapidement, ce qui permet de réduire la consommation d'énergie.

Friteuse vs airfryer

Une friteuse consomme moins qu'une airfryer, mais une airfryer atteignant le résultat escompté beaucoup plus rapidement qu'une friteuse classique, vous l'utilisez moins longtemps. L'airfryer chauffe beaucoup plus vite et puisque vous l'utilisez moins longtemps, vous consommez moins d'énergie. La taille de votre appareil est également importante. Lorsque vous comparez une petite friteuse à une petite airfryer, la différence d'énergie consommée est insignifiante. Toutefois, une grande airfryer utilise beaucoup moins d'énergie qu'une grande friteuse.

économiser plus d'énergie

Vous trouverez dans cet article d'autres conseils pour économiser l'énergie (et votre argent) en cuisine.