Tout le monde rêve de réduire sa facture d’énergie, mais nombreux sont ceux qui pensent qu’ils doivent le faire au détriment de leur confort. Bonne nouvelle : ce n’est pas le cas. En apportant quelques tout petits changements à votre vie quotidienne, vous pouvez économiser beaucoup d’énergie. Alors empressez-vous de télécharger ces vingt conseils et lancez-vous dès aujourd’hui dans la réduction de votre facture d’énergie.

Conseils domestiques

1. Lavez votre linge plus souvent à 40° plutôt qu’à 60°.
Avant, le linge était lavé à haute température : des températures de 60° pour certains vêtements, voire même de 90° n’étaient pas inhabituelles. Toutefois, grâce aux produits de lessive actuels, cela n’est plus nécessaire et l’on recommande de laver de préférence à 40° ou même 30°. Les vêtements que vous n’avez porté qu’une ou deux fois seront aussi propres si vous les lavez à 30°. C’est à la fois meilleur pour vos vêtements et pour votre portemonnaie car, plus la température à laquelle vous faites la lessive est élevée, plus votre machine à laver a besoin d’énergie pour chauffer l’eau de lavage. Bref, un conseil gagnant-gagnant !

2. Remplissez votre sèche-linge au maximum.
Un sèche-linge rempli à 50 % consomme autant d’énergie pour effectuer la moitié du travail. Un sèche-linge rempli complètement devra certes tourner plus longtemps, mais le séchage de deux demi-lessives séparées durera encore plus longtemps et vous coûtera davantage d’argent.

3. Votre four n’a pas toujours besoin d’être préchauffé.
Vous utilisez la fonction “chaleur tournante” de votre four ? Alors vous n’avez pas besoin de le préchauffer. Surtout dans le cas d’un plat allant au four ou d’un pain déjà précuit : ces aliments peuvent aller directement au four sans que celui-ci ait été préchauffé. Pour les plats qui lèvent grâce à la chaleur – comme les tartes, les biscuits, les pizzas, le pain fait maison ou les grosses pièces de viande – il vaut mieux préchauffer votre four avant de vous lancer.

4. Remplacez vos ampoules classiques par des ampoules LED.
Celles-ci sont un peu plus chères à l’achat, mais cette différence est largement compensée par le fait qu’elles consomment beaucoup moins d’énergie et qu’elles ont une durée de vie plus longue. Cet article vous permet de découvrir combien d’énergie et donc d’argent vous pouvez économiser en remplaçant vos ampoules halogènes par des ampoules LED.

5. Utilisez votre pompe à chaleur comme système d’air conditionné.
Un système de conditionnement d’air est plutôt énergivore, mais vous pouvez par contre utiliser ce type de dispositif avec une pompe à chaleur pour chauffer votre habitation. Cette technologie est d’autant plus intéressante qu’elle est plus économique. La chaleur est extraite de l’air extérieur et ensuite diffusée dans la pièce via l’unité intérieure. Et cela fonctionne même lorsque la température extérieure est fraîche.

6. Veillez à ce que votre chaudière soit programmée sur la bonne température.
Sur les chaudières modernes, la température maximale du flux est de 80° et même de 90° sur les chaudières plus anciennes. Pour atteindre cette température élevée, votre chaudière doit consommer beaucoup de gaz, avec à la clé des coûts énergétiques élevés. On peut souvent réduire la température en la programmant par exemple sur 60° ou 70°.

Eau chaude

7. Prenez de courtes douches.
C’est peut-être un cliché, mais en vous douchant, vous utilisez en moyenne 15 litres d’eau par minute. On se douche en moyenne pendant 9 minutes, ce qui équivaut à 135 litres d’eau. En réduisant de trois minutes la durée de votre douche, vous pouvez réaliser une économie annuelle de 120 euros. Par ailleurs, on utilise en moyenne 120 litres d’eau pour un bain. Par conséquent, il vaut mieux se doucher que prendre un bain.

8. Investissez dans un pommeau de douche économiseur d’eau.
Vous préférez quand même continuer à profiter de vos longues séances de douche habituelles ? En utilisant un pommeau de douche économiseur d’eau, votre consommation d’eau passe de 15 litres à 6 litres d’eau par minute. Ce faisant, vous économisez de l’eau et de l’énergie, parce que chauffer de l’eau vous coûte de l’énergie.

9. Installez un robinet avec vanne thermostatique.
Celui-ci est équipé d’un bouton séparé pour programmer la température idéale. Vous économiserez ainsi de l’eau en ne devant pas à chaque fois trouver le bon mélange d’eau froide et d’eau chaude. L’eau atteint plus rapidement la température désirée, vous économisez de l’énergie et vous profitez immédiatement d’une douche délicieusement chaude. Les spécialistes s’accordent à dire qu’une famille moyenne économise sur sa facture d’énergie 6 % pour chaque degré Celsius qu’elle consomme en moins.

10. Utilisez des robinets économiseurs d’eau.
On les trouve en version pour la cuisine et pour la salle de bains. Ils sont équipés d’un mousseur régulateur de débit, qui réduit la consommation d’eau sans compromettre votre confort.

11. Optez pour un chauffe-eau solaire.
Vous économiserez ainsi la moitié de votre consommation en énergie pour votre eau chaude. Les capteurs de votre chauffe-eau solaire captent les rayons du soleil et les transforment en chaleur. Cette chaleur est transportée vers le réservoir de stockage et ensuite stockée sous forme d’eau chaude sanitaire.

12. Installez une douche avec un système de récupération de chaleur.
Ce genre de système récupère la chaleur de l’eau d’écoulement de la douche et l’utilise pour chauffer l’eau froide. Vous pouvez ainsi facilement économiser 100 mètres cubes de gaz par an.

Chauffage

13. Identifiez le combustible le plus économique.
La majeure partie de l’énergie que vous consommez est dédiée au chauffage. Le tableau ci dessous vous donne un aperçu des différents types de combustible et de leur coût.

© Essent

14. Économisez de l’énergie grâce au chauffage par le sol.
Le chauffage par le sol ne vous évite pas seulement d’avoir froid aux pieds, il est également très économique. Ce système offre en effet un rendement plus élevé que bien d’autres systèmes de chauffage. La chaleur s’élevant du sol de manière uniforme permet au thermostat de compter quelques degrés en moins sans compromettre votre confort. Vous pouvez ainsi économiser jusqu’à 30 % ! De plus, le chauffage par le sol fonctionne sur base de chauffage à basse température, qui utilise des températures situées entre 35 et 55 degrés au lieu des 75 à 85 degrés habituels. En résumé : un rendement plus élevé pour une facture d’énergie réduite.

15. Remplacez votre chaudière en temps et en heure.
Après quinze ans environ, elle aura fait son temps et commencera sensiblement à perdre de son efficacité. Envisagez également l’achat d’une chaudière à condensation en lieu et place d’une chaudière à gaz ou au mazout. En théorie, vous pouvez économiser 6 % sur le mazout et 11 % sur le gaz avec une chaudière à condensation. En pratique, l’économie peut même atteindre 15 à 20 %.

16. Veillez à ce que votre chauffage central soit bien réglé.
Via un thermostat d’ambiance ou une sonde extérieure. Le thermostat d’ambiance mesure la température et enclenche la chaudière dès que la température se situe en dessous de la température désirée. Pour maintenir la consommation dans des limites acceptables, il est préférable que le thermostat d’ambiance – et pas le circulateur – commande directement le brûleur de la chaudière. Vous utilisez une sonde extérieure ? Celle-ci commande la chaudière en fonction de la température extérieure qu’elle mesure. Un technicien chauffagiste devra régler la courbe de chauffage afin de programmer la chaudière selon le type d’habitation. Ce système offre l’avantage de pouvoir réduire la température de la chaudière et donc votre consommation.

Isolation

17. L’économie d’énergie, ça commence par l’isolation.
En effet, grâce à l’isolation, vous économisez sur le prix du chauffage et vous bénéficiez d’un confort thermique on ne peut plus agréable. Lorsqu’on sait que le chauffage est le poste le plus important sur la facture d’énergie, on réalise qu’on a tout avantage à isoler correctement sa maison. Une maison bien isolée maintient la chaleur à l’intérieur et vous permet donc de chauffer moins. À titre d’illustration : une maison unifamiliale bien isolée nécessite à peu près 600 mètres cubes de gaz pour être chauffée. Une maison unifamiliale sans isolation aura besoin de pas moins de 3 300 mètres cubes de gaz.

Subventions

18. Faites intervenir les autorités dans vos frais lorsque vous investissez dans des mesures d’économie d’énergie.
À ce sujet, vous pouvez faire appel à votre gestionnaire de réseau, au gouvernement fédéral et au gouvernement flamand, à l’administration de votre commune et de votre province. Vous n’êtes donc pas tout seul. En plus, vous pouvez cumuler les remboursements, ce qui réduit d’autant vos frais d’investissement. Ici, vous trouverez facilement la liste des subventions auxquelles vous avez droit, selon la commune dans laquelle vous habitez.

Tarif de nuit

19. Utilisez le tarif de nuit.
Avec un double tarif d’électricité, vous disposez d’un compteur d’électricité avec deux registres, le compteur de jour et le compteur de nuit. À partir de 21h ou 22h (selon votre gestionnaire de réseau de distribution) et pendant le week-end, le tarif de nuit s’applique et est très économique.

Consommation en mode veille

Finissez-en avec la consommation en mode veille.
Tout le monde peut de temps en temps laisser branché le chargeur de son smartphone ou oublier d’éteindre la lumière, mais chaque watt gaspillé par heure vous coûte deux euros par an. Cela peut paraître insignifiant, mais si vous calculez le temps que vous laissez votre chargeur dans la prise et le nombre d’appareils consommant du courant en mode veille, vous constaterez qu’il vaut mieux l’éviter. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur la consommation en mode veille et comment la supprimer.