Si vous déménagez, il est important d’estimer à nouveau votre consommation d’énergie le plus correctement possible. Le montant d’acompte de vos factures d’acompte est en effet calculé sur cette base. Évidemment, il faut éviter que vous payiez trop cher chaque mois ; mais avec un montant d’acompte juste, vous éviterez aussi de devoir payer un supplément inattendu au moment du décompte annuel.

 

De nombreux facteurs peuvent influencer votre consommation d’énergie et ils tiennent en grande partie au type d’habitation. Nous y reviendrons plus loin dans cet article… mais d’abord : comment votre montant d’acompte est-il normalement calculé ?

Vous emménagez dans une construction existante ?

Dans ce cas, les données relatives à la consommation des habitants précédents seront disponibles et nous demanderons l’historique de consommation des raccordements de cette habitation à votre gestionnaire de réseau de distribution. Nous calculerons votre nouveau montant d’acompte sur cette base.

Vous emménagez dans une nouvelle construction ?

Une nouvelle construction n’a pas d’historique de consommation. Dans ce cas, nous calculerons votre facture d’acompte sur la base de la consommation d’un ménage moyen. Selon le VREG, cette consommation correspond à 3 500 kWh par an pour l’électricité (sans panneaux solaires) et à 15 000 kWh par an pour le gaz naturel.

Vous préférez déterminer vous-même le montant d’acompte?

Si vous pensez que vous n’êtes pas un « consommateur moyen » et que vous préférez introduire vous-même votre montant d’acompte, c’est possible aussi ! Chez Essent, vous pouvez le faire très facilement en ligne, via Mon Essent. Dans ce cas, vous estimez vous-même votre consommation dans votre nouvelle habitation. Attention : avec un montant d’acompte trop faible, vous devrez payer un supplément sur votre facture de décompte.

De quoi dépend votre consommation d’énergie

Votre consommation dans votre nouvelle habitation ne sera pas nécessairement la même qu’à votre ancienne adresse. En effet, de nombreux facteurs influenceront votre consommation d’énergie :

  • La surface habitable de votre habitation ;
  • S’il s’agit d’une maison mitoyenne, d’une maison quatre façades ou d’un appartement/penthouse ;
  • L’isolation (de nos jours, une nouvelle construction devrait être économe en énergie) ;
  • Les dimensions de vos fenêtres, la hauteur de vos plafonds... ;
  • Si vous avez des volets, des rideaux ou seulement des stores ;
  • Si vous avez des panneaux solaires, la climatisation, une piscine... ;
  • ...

 

Tenez compte de tous ces aspects pour estimer votre consommation ou pour adapter votre montant d’acompte. C’est un exercice instructif : lorsque vous recevrez votre prochaine facture de décompte, vous découvrirez dans quelle mesure votre estimation était juste.

VOUS AVEZ BESOIN D’UN NOUVEAU RACCORDEMENT ?

Réglez le raccordement d’énergie dans votre nouvelle construction en un clin d’œil avec cette checklist pratique.