2 min
Énergie expliquée

Black Friday et Cyber Monday : deux jours top, aussi pour notre consommation d’énergie

Les bonnes affaires du Black Friday et du Cyber Monday font aussi tourner les tiroirs- caisses dans notre pays. Le chiffre d'affaire augmente d'année en année, et ce au moment même où la consommation d'énergie grimpe en flèche. Parce que nous achetons en masse en ligne et que cela a un impact sur la quantité d'énergie que cela nécessite.

© Essent

Week-end Black Friday en Belgique : les chiffres

Selon les chiffres du cabinet d’études GfK, les ventes en ligne ont augmenté de 48,4% et les ventes en magasin de 26,9% lors du Black Friday de 2018. Ce qui fait du Black Friday une journée plus rentable pour les entreprises que la première semaine de soldes, toujours selon GfK. Nous achetons principalement des petits appareils ménagers et des appareils électroniques, et cela principalement parce que nous sommes bombardés de réductions. Un succès dont profite aussi Worldline, qui gère les paiements en ligne. Rien que pour le Black Friday 2018, ce sont plus de 8,2 millions de paiements électroniques qui ont été effectués.

© Essent

Combien d’énergie consommez-vous réellement lors de vos achats en ligne ?

Nous pensons souvent aux mégaoctets qui défilent lorsque nous sommes en ligne. Mais il est également intéressant de savoir ce que cela représente en termes de quantité d’électricité. Pour vous donner un exemple : une recherche sur Google coûte autant qu'une lampe qui brûle pendant 17 secondes. Autre exemple : Netflix a déclaré qu'il avait fallu plus de 40 000 mégawattheures en 2016 pour diffuser tous les films visionnés. Des chercheurs anglais ont également calculé que passer une heure à regarder une vidéo sur YouTube coûte autant que la consommation de 5 réfrigérateurs économes en énergie. Alors calculez par vous-même et vous réaliserez que le compteur d'énergie ‘’en ligne’’ peut assez vite s’emballer. Surtout lors du Black Friday, quand nous partons à la chasse aux bonnes affaires en ligne.

© Essent

L'impact écologique des commandes en ligne

Toutes ces commandes en ligne doivent bien sûr être livrées. Nous avons effectué ici un calcul des émissions de CO2 provenant des achats du Black Friday. Supposons que 2,8 millions de commandes soient livrées cette année, soit une distance parcourue de plus de 19 millions de kilomètres en camionnettes et de 105 000 km en camions. En comptant une émission moyenne de CO2 de 158,1 grammes/km (chiffre de l'Agence européenne pour l'environnement) pour les camionnettes et de 900 grammes/km pour les camions, les commandes du Black Friday s'élèvent à environ 300 tonnes de CO2 pour les camionnettes et environ 95 tonnes pour les camions.

© Essent

Que pouvez-vous faire pour réduire les émissions de CO2 ?

Cela signifie-t-il que nous ne devrions plus rien commander en ligne ? Selon les recherches, l'impact environnemental des achats dans un magasin ordinaire est tout aussi important. Mais il est certainement judicieux de recycler votre téléphone mobile, votre ordinateur portable, votre téléviseur ou votre console de jeu obsolètes. Ils contiennent en effet de nombreuses matières premières précieuses pouvant être réutilisées telles que l'or, l'argent, le palladium et l'eurodium, mais aussi le plastique et d'autres métaux. De cette manière, vous réduirez les émissions de CO2 de façon très concrète. Alors direction le parc à conteneurs après votre virée shopping pendant le week-end du Black Friday !

 


Sources:
National Geographic
Greentripper
Smartbiz