De plus en plus de gens se déplacent en trottinette électrique pour arriver rapidement et sans difficulté à destination. L'e-step présente d'ailleurs de nombreux avantages : il est écologique, il se replie facilement et vous permet de vous rendre sans peine et sans encombre d'un point A à un point B. D'autre part, le step électrique s'avère être la solution idéale pour les urbains ou les gens qui doivent effectuer quotidiennement une courte distance, par exemple de leur domicile vers la gare. Vous envisagez d'en acheter un vous aussi ? Nous avons établi la liste des points importants qu'il est bon de se remémorer lorsqu'on fait l'achat d'un e-step.

Achetez un step portant le label CE

Vous n'avez pas besoin d'un permis pour conduire un e-step et vous ne devez pas non plus l'enregistrer, mais veillez toutefois à ce que votre machine réponde à toutes les exigences légales. Pour cette raison, achetez toujours un e-step portant le label CE. Tout d'abord, c'est obligatoire et puis vous aurez la certitude de rouler en toute sécurité. Le label CE indique qu'un produit répond à toutes les exigences de l'UE en termes de sécurité, de santé et de protection de l'environnement.

Choisissez la puissance adéquate

La puissance d'un step électrique s'exprime en watts. Plus le nombre de watts est élevé, plus vite vous accélérez et donc plus vite vous vous déplacez avec votre step. Il existe différents wattages et la puissance qui sera idéale dans votre cas dépendra de l'usage que vous comptez faire de votre step. Vous désirez rouler principalement sur des chemins plats et pouvoir accélérer ? Choisissez une puissance minimum de 500 watts, car plus la puissance sera faible, plus vous aurez de mal à gravir les petites buttes ou autres reliefs du terrain. Vous envisagez de circuler sur un terrain plus vallonné avec votre step ? Vous aurez alors besoin d'une puissance supérieure, du type 750 watts. Votre trottinette disposera d’une puissance accrue et ne risquera pas de vous planter en chemin.

Comparez les prix

Vous trouverez des steps dans différentes catégories de prix. Les plus économiques se situent autour des cent euros bien qu'il s'agira souvent de modèles pour enfants. Ne vous laissez donc pas tenter par un prix trop avantageux, car votre step doit être suffisamment puissant. Vous trouverez un bon step pour adulte à partir de 300 euros, mais il en existe bien évidemment des versions plus chères. La différence de prix n'est pas uniquement justifiée par la puissance, mais également par le système de freinage (par exemple, en complément du disque de frein à l'arrière, les steps les plus chers sont en plus souvent équipés d'une poignée de frein au guidon), la capacité de la batterie, son autonomie et donc la fréquence à laquelle vous devrez la recharger, la facilité d'utilisation du step, les amortisseurs éventuels et la facilité à lever et replier la trottinette. Donc en tout premier lieu, veillez à bien réfléchir aux spécifications qui sont essentielles pour vous et livrez-vous ensuite à une comparaison de prix.

Souscrivez une assurance

En principe, les accidents de step sont couverts par votre assurance familiale. Prenez les devants et informez-vous auprès de votre assureur afin de ne pas avoir de mauvaises surprises le cas échéant. Si votre compagnie d'assurance ne couvre pas les accidents de step, vous pouvez envisager de souscrire une assurance Responsabilité Civile.

Jouez la sécurité

Soyez visible. Si nécessaire, prévoyez des vêtements appropriés pour vous protéger de façon optimale. Le gilet de sécurité a beau être jaune, moche et n'aller avec rien, il est pourtant tout sauf inutile. Dès que vous passez le cap des 5 km/h, un accident peut être fatal. Selon les chiffres de l'Institut Vias, dans 40 % des cas d'accident de step électrique, l'utilisateur souffre d'un traumatisme crânien. Alors mieux vaut porter un casque lorsque vous prenez la route avec votre step.

 

Ne roulez pas non plus sur les trottoirs. Quiconque roule en step électrique doit se plier aux mêmes règles que celles applicables aux cyclistes, à moins de rouler au pas. Ce qui est précisément difficile à faire avec un véhicule électrique. De plus, faites bien attention où vous roulez. Un accident en step est vite arrivé ; par conséquent, évitez les trous dans la route et faites en sorte de ne pas dévier brusquement de votre trajectoire. Freinez également plus tôt que vous ne le feriez avec un vélo.

 

Les freins d'un step électrique sont moins performants que ceux d'une bicyclette ; la distance de freinage est donc plus longue.
En soirée et de nuit, vous êtes obligé(e) d'éclairer suffisamment votre e-step lorsque la vue est réduite à une distance d'environ 200 mètres. Dans ce cas, activez un feu de signalisation blanc ou jaune à l'avant et un feu rouge à l'arrière. Beaucoup d'e-steps sont d'office équipés de feux de signalisation à l'avant et à l'arrière.

Prenez soin de la batterie de votre trottinette électrique


Ce sont souvent des batteries lithium-ion qui sont employées comme accu sur les trottinettes électriques. Elles ont l'avantage d'être légères comme une plume et de stocker beaucoup d'énergie. Leur autonomie dépendra de votre modèle, mais en moyenne, vous pourrez rouler une heure avec votre e-step. De plus, les batteries ont une durée de vie élevée, allant en moyenne de 1 à 3 ans, en fonction d'une part de la fréquence à laquelle vous utilisez votre e-step et donc vous rechargez votre batterie, et d'autre part de votre type de conduite. Quoi qu'il en soit, prenez bien soin de la batterie de votre trottinette électrique grâce à ces quelques conseils :

 

  • Avant la première utilisation, chargez complètement la batterie. Le temps que cela prendra dépend du type de trottinette électrique que vous possédez. La durée de chargement varie de deux à douze heures.
  • Rechargez la batterie après chaque utilisation, même si elle n'est pas complètement vide. Si votre batterie n'est pas suffisamment chargée, la vitesse de votre e-step peut en être affectée. Après deux heures de chargement, la plupart des trottinettes électriques sont capables de parcourir environ 30 kilomètres.
  • Vous arrêtez d’utiliser votre batterie pour une longue période ? Veillez à ce que cette dernière soit suffisamment chargée, idéalement entre 50 et 75 %.
  • Évitez les températures extrêmes car les batteries n'y résistent pas bien. Donc, en cas de vague de chaleur, ne laissez pas votre e-step au soleil, et rentrez-le lorsqu'il gèle ou qu'il pleut. Il n'est pas non plus recommandé de charger votre e-step durant ces températures extrêmes.
  • Veillez à ce que les pneus ou roues de votre e-step soient bien gonflés. Cela facilitera la tâche de votre batterie pour propulser la trottinette. 
  • Ne prenez jamais quelqu'un avec vous sur le step. Bien que cela puisse peut-être sembler romantique, une trottinette électrique n'est pas un tandem. Rouler à deux sur un step est non seulement risqué mais en plus, vous malmenez votre batterie.
  • Vous pouvez compter sur environ 500 recharges de votre batterie. Après cela, vous pourrez toujours rouler avec votre trottinette, mais son autonomie diminuera. Dans ce cas-là, il suffit parfois de fournir à la batterie quelques nouvelles cellules. Contactez pour cela un professionnel. Vous pouvez également décider d'acheter une nouvelle batterie. Le revendeur de votre trottinette électrique pourra sûrement vous aider.

 

Il ne vous reste qu'une dernière chose à ne pas oublier... Profitez du plaisir de doubler les files au guidon de votre nouvel e-step ! Arrivez à destination en un temps record et commencez votre journée de travail du bon pied.