Une voiture à hydrogène est en fait une voiture électrique. Mais à la place d'une batterie, elle utilise de l'hydrogène comme carburant.

La voiture à hydrogène, une alternative à la conduite électrique ?

Les batteries des voitures électriques ont pour inconvénient d'être longues à recharger et d'avoir une autonomie relativement limitée. Ces inconvénients sont en grande partie évités avec l'hydrogène comme source d'énergie.

Comment fonctionne la voiture à hydrogène ?

Dans une voiture à hydrogène, une pile à combustible transforme la chaleur de combustion directement en électricité. Comment ça marche ? Le dioxygène est aspiré par de grands conduits à l'avant de la voiture et entre en contact avec de l'hydrogène dans la pile à combustible. Cela provoque une réaction chimique (l'électrolyse), qui produit de l'eau et libère de l'énergie.

Le moteur électrique de la voiture est ensuite alimenté avec le courant généré. La vapeur d'eau et la chaleur sont les uniques résidus de cette réaction. Aucun CO2 n'est formé, il n'y a donc pas d'émissions nocives.

Rouler à l'hydrogène est-il réellement écologique ?

L'hydrogène liquide est le carburant le plus écologique lorsqu'il est produit sur base d'électricité verte et par électrolyse.

Mais il est encore le plus souvent extrait d'une source fossile, comme le gaz naturel ou le biogaz. Cette technique se nomme « vaporeformage ». Elle réclame (beaucoup) d'énergie et émet du gaz à effet de serre (CO2). L'hydrogène est considéré réellement durable (carburant vert à 100 %) lorsqu'il est converti par énergie solaire, hydraulique ou éolienne à partir d'eau.

Faire le plein d'hydrogène

Il n'existe encore que peu de stations-service où il est aussi possible de faire le plein d'hydrogène en Belgique. Il y a la station DATS 24 Dassenveld à Halle (sur le site de Colruyt, le propriétaire) et une station à Zaventem (gérée par Air Liquide). D'autres devraient suivre, notamment à Gand et à Wilrijk, mais leur nombre reste extrêmement restreint.

Comparées aux autres, un plein d'hydrogène coûte encore assez cher. 1 kg d'hydrogène coûte envrion 10 euros. Le réservoir d'une voiture à hydrogène a une capacité d'environ 5 kg d'hydrogène, qui permettent de rouler au moins 500 kilomètres.

Acheter une voiture à hydrogène

Le nombre de modèles de voiture à hydrogène disponibles est encore assez réduit de nos jours. Toyota, Hyundai, Mercedes et Honda proposent déjà des voitures à hydrogène dans leur catalogue, et BMW et Audi, entre autres, devraient mettre les leurs sur le marché dans les années à venir. En 2019, Toyota a produit 3000 voitures à hydrogène, et à annoncé augmenter sa production annuelle à 30 000 pièces en 2020.

À court terme, Toyota proposera également un modèle « meilleur marché » de voiture à hydrogène, aux alentours de 40 000 euros. Le prix d'achat d'un véhicule à hydrogène s'élève encore à un minimum de 70 000 euros pour le moment.

Une telle acquisition représente donc un investissement non négligeable. Mais dès que plusieurs modèles feront leur entrée sur le marché, que les stations à hydrogène se feront plus nombreuses et la production d'hydrogène moins onéreuse, cet achat peut vite devenir intéressant.

POURQUOI OPTER POUR UNE VOITURE À HYDROGÈNE ?

Nous en listons les avantages et inconvénients pour vous.