Les ventes de vélos électriques et de Speed Pedelecs ne cessent d’augmenter, mais qu’est-ce qui distingue ceux-ci exactement ? Alors que l’aide au pédalage d’un vélo électrique classique va jusqu’à 25 km/h, pour un Speed Pedelec, elle atteint 45 km/h. Les Speed Pedelecs sont donc plus rapides et par conséquent plus onéreux, mais les différences entre les deux types de machines ne s’arrêtent pas là.

E-bike et Speed Pedelec : que dit la réglementation ?

  • Commençons par la différence majeure : si vous voulez prendre la route avec un Speed Pedelec, vous devez être en possession d’un permis de conduire AM ou B. Ce qui n’est pas le cas pour un vélo électrique classique.

  • Un Speed Pedelec assiste le pédalage jusqu’à 45 km/h, il est donc beaucoup plus rapide qu’un vélo électrique classique. Voilà pourquoi vous devez porter un casque et faire enregistrer votre Speed Pedelec comme deux roues auprès de la Direction pour l’Immatriculation des Véhicules. Vous recevrez une plaque minéralogique de 10 à 12 cm environ que vous devrez accrocher à votre véhicule. Dans la réglementation, le Speed Pedelec est donc assimilé à un cyclomoteur. Dans le cas d’un vélo électrique classique, aucun enregistrement n’est requis et le port du casque n’est pas obligatoire.

  • Pas besoin d’assurance en responsabilité civile (R.C.) pour prendre la route : un vélo électrique comme un Speed Pedelec vous autorisent à circuler sans aucune assurance. Si, par contre, vous disposez d’un vélo électrique qui vous permet de dépasser les 25 km/h et de rouler sans devoir pédaler, vous devez souscrire une assurance R.C. pour cyclomoteurs.
Pourquoi opter pour un vélo électrique ?

Où rouler ?

Avec un vélo électrique classique, vous suivez les règles qui s’appliquent aux cyclistes. En d’autres termes, cela signifie que vous circulez sur les pistes cyclables, ou – si celles-ci sont inexistantes – sur la voie publique. Les règles en vigueur pour le Speed Pedelec sont un peu différentes. Si vous roulez sur une route dont la vitesse maximale autorisée est inférieure à 50 km/h, vous pouvez rouler aussi bien sur la piste cyclable que sur la chaussée. Mais si la vitesse autorisée est supérieure à 50 km/h, vous devez circuler sur la piste cyclable.

 

Les voies mixtes, c’est-à-dire à la fois piétonnes et cyclables (signalées par un panneau bleu représentant des piétons et des cyclistes), sont dans tous les cas de figure interdites aux Speed Pedelecs.

Quels sont les ‘accessoires’ indispensables ?

Sur les Speed Pedelecs plus récents (répondant à la réglementation 168/2013), un rétroviseur, un avertisseur sonore et un feu stop sont obligatoires. Sur les Speed Pedelecs plus anciens (répondant à la réglementation 2002/24), seul le rétroviseur est obligatoire (pas l’avertisseur sonore ni le feu stop).

 

Aucun de ces accessoires n’est obligatoire sur les vélos électriques, mais ceux-ci doivent néanmoins être équipés d’une sonnette en lieu et place d’un avertisseur sonore.

Spécialement pour nos clients

Profitez des promotions, des réductions et d'autres avantages pour les clients

Énergie intelligente & e-mobility

15 % de réduction sur les E-bikes Venilu