Lentement mais sûrement, les voitures électriques deviennent une évidence du paysage urbain impossible à ignorer, fréquemment abordée par les médias. Mais qu'entend-on vraiment par conduite électrique ? Et devons-nous vraiment croire tout ce qu'il est possible de lire à son sujet ? Nous clarifions quelques points pour vous.

Plusieurs types de conduite électrique

Aujourd'hui, vous avez le choix entre :
 

  • Les voitures exclusivement électriques : Elles comportent (exclusivement) un moteur électrique et une batterie qui doit être rechargée à une borne. Idéales pour les trajets courts, comme entre la maison et le travail.
  • Les voitures électriques munies d'un prolongateur d'autonomie : Elles sont également équipées d'un petit moteur à combustion qui recharge la batterie du moteur électrique lorsque celle-ci est presque vide. Ces voitures permettent des trajets plus longs.
  • La voiture hybride rechargeable est renforcée d'un moteur à combustion en plus de son moteur électrique. Le moteur électrique est rechargé à une borne électrique. Si le courant vient à manquer au cours de la conduite, la voiture passe automatiquement au carburant (essence, diesel, LPG ou CNG (gaz naturel)).
  • La voiture hybride combine elle aussi deux moteurs : un moteur à combustion interne et un moteur électrique couplé à sa batterie. Le moteur à combustion interne recharge la batterie pendant la conduite. Une voiture hybride ne doit donc pas être rechargée à une borne électrique.

 

Tesla est sans aucun doute le fabricant de voitures électriques le plus connu. Mais d'autres fabricants d'automobiles tels que Volkswagen, BMW, Audi, Opel, Skoda, Seat, Nissan, Mercedes, Kia, Peugeot, Citroën, Renault et autres, proposent déjà des modèles électriques, ou comptent le faire d'ici peu. Les prix varient énormément : d'un raisonnable 7000 euros pour la Renault Twizy jusqu'à un exubérant 200 000 ou même 300 000 euros pour une Tesla de luxe.

Autonomie électrique

Au même titre que les prix, l'autonomie (aussi appelée rayon d'action) varie considérablement en fonction du modèle de voiture électrique. La batterie rechargée de la coûteuse Tesla Roadster, par exemple, couvre facilement les 1000 kilomètres. Tandis qu'avec une petite Renault Twizy, Peugeot iOn ou Smart Electric, une borne de recharge sera déjà nécessaire au bout de 100 à 150 kilomètres.

Il faut néanmoins se méfier des chiffres affichés par les fabricants. Selon Test-Achats , ils ne tiennent pas toujours compte de l'air conditionné ou du chauffage, ni du nombre de passagers ou du poids des bagages chargés dans le coffre. L'autonomie réelle des voitures électriques est donc plus basse que prévu. Mais de nouveaux modèles à paraître couvriront sans doute aisément les 300 kilomètres sans nécessité de recharge. Une distance parcourue sur quelques jours par de nombreux conducteurs.

Où et comment recharger sa voiture électrique ?

Depuis 2019, la Belgique compte plus de 10 000 bornes électriques. Ce chiffre est plutôt modeste, et augmente lentement. Pour le comparer aux Pays-Bas (en tête du classement européen) : notre pays voisin en comptait déjà 122 000 en juin 2018. En Belgique, à peu près la moitié des bornes se trouvent près d'entreprises. Un quart d'entre elles appartiennent à des particuliers, et les autres 3 000 environ sont des bornes publiques sur la voirie.

Le chargement complet de la batterie à une borne standard peut prendre entre 4 et 8 heures. Si le chargement ne peut attendre sur la route, cherchez une borne de recharge rapide. Celle-ci recharge votre voiture jusqu'à 80 % en une demi-heure. Payer une recharge (comme il se doit) peut se faire de différentes manières : avec un abonnement, par SMS, à l'aide d'une application ou de votre carte de crédit,... Cela dépend du propriétaire/du gérant de la borne.

Quasiment toutes les voitures électriques peuvent être rechargées à l'aide d'un câble de charge spécial à une prise de courant domestique classique, pour environ 10 km d'autonomie par heure. Pour recharger plus vite, de 20 à 40 km d'autonomie par heure, il est possible d'installer sa propre borne électrique chez soi. Une borne privée peut coûter entre 500 et 1000 euros.

CONDUITE ÉLECTRIQUE : COMBIEN ÇA COÛTE ET QUELS SONT LES AVANTAGES FINANCIERS ?

Découvrez les avantages et inconvénients de la conduite électrique.