La météo est de plus en plus clémente et, pour les passionnés de cyclisme parmi nous, le message est clair : il est temps de dépoussiérer son vélo et de le remettre en ordre. Vous voulez vivre une expérience différente d’une excursion d’une journée ? Vous désirez combiner cyclisme et voyage dans votre propre pays ? Alors envisagez des vacances à vélo... et même à vélo électrique ! Voici 5 conseils pour partir en toute sécurité avec votre ‘e-bike’.

Choisissez le vélo électrique adéquat

Première chose : prenez la route avec le vélo adéquat, parce qu’il existe des vélos électriques de toutes sortes et de toutes tailles, et qu’un modèle n’est pas l’autre. Vous disposez d’un vélo électrique de ville ? Bien entendu, celui-ci fera l’affaire pour une excursion d’une journée dans une zone urbaine, mais il sera moins adapté aux régions vallonnées. Par conséquent, réfléchissez à l’avance à votre destination et au type de vélo dont vous avez besoin. Vous voulez entreprendre un voyage d’un genre plus aventureux ? Alors optez pour un VTT électrique ou même un vélo de course électrique.

 

Votre vélo électrique est encore assez neuf ? Dans ce cas, n’hésitez pas à effectuer quelques tours d’essai près chez vous, dans les environs. Cela vous permettra de mieux connaître votre vélo, de savoir combien de temps la batterie dure en pratique, quels équipements ne surtout pas oublier, etc.

Assurez-vous que votre batterie soit chargée à fond

Autre point important : partez avec une batterie entièrement chargée. Il est également important de savoir pendant combien de temps votre batterie fonctionne et quel est le temps nécessaire pour la recharger. Cela vous aidera à déterminer après combien de kilomètres vous devez vous arrêter pour recharger votre batterie et à planifier soigneusement votre itinéraire. De ce point de vue, l’environnement dans lequel vous roulez joue un rôle considérable, car si vous vous déplacez dans une région vallonnée avec beaucoup de vent, par exemple, votre batterie devra fournir davantage d’énergie et consommera donc plus.

Pour de nombreux pays, il existe également des cartes détaillées indiquant les points de recharge. Vous voulez parcourir un plus grand nombre de kilomètres ? Alors munissez-vous d’une batterie de rechange.

 

Vous partez voyager à l’étranger avec votre vélo électrique ? Vérifiez que vous disposez des bonnes connexions pour les différences de voltage éventuelles au niveau du réseau électrique. Contrôlez à l’avance si vous devez emporter des fiches spéciales.

Le secret de la réussite ? Une bonne préparation

Voilà pourquoi un entretien approfondi avant de partir est indispensable. Pendant vos vacances à vélo, vous voulez rouler et non pas rester sur le bord de la route à essayer de comprendre ce qui ne va pas avec votre batterie ou à changer votre pneu. Afin d’éviter ce genre de soucis, assurez-vous que votre vélo électrique soit en bon état avant de donner le premier coup de pédale : la partie électrique, mais aussi le changement de vitesse par exemple. Histoire d’éviter toute mauvaise surprise en cours de route.

 

Munissez-vous d’un kit de réparation au cas où vous tomberiez en panne en cours de route. Pensez à une clé Allen et aux outils de base nécessaires pour réparer un pneu, remplacer votre chaîne ou régler vos freins.

Prévoyez les bons accessoires

Une carte des itinéraires cyclotouristes, des sangles pour porte-bagages, des collations et de l’eau pour la route, une cape de pluie, un casque, un GPS pour vélo... Vous pouvez ranger pas mal de choses dans une sacoche spéciale pour vélo électrique, que vous pouvez fixer à l’arrière. Des sacoches de selle, de cadre ou encore de guidon sont également envisageables. Dans tous les cas, faites vos bagages intelligemment et n’emportez que ce dont vous avez vraiment besoin pour que votre voyage soit agréable.

 

Une carte des itinéraires cyclotouristes pour vélo électrique peut certainement être plus vaste qu’une carte pour vélo classique, car l’assistance au pédalage augmente l’autonomie. Un bon éclairage est également essentiel. En effet, vous ne savez jamais quand vous arriverez à destination et vous voulez évidemment vous déplacer en toute sécurité dans l’obscurité.

Jalonnez soigneusement votre itinéraire

Choisissez une destination qui vous convient, à vous, à votre vélo et à vos compagnons de route. Avec des débutants ou des enfants, il est préférable de ne pas trop vous éloigner de chez vous. Avec votre club cycliste ou d’autres cyclistes chevronnés, vous pouvez aller plus loin. Fixez-vous également des objectifs réalisables, adaptés à tous les participants, et établissez un itinéraire réaliste. Y a-t-il des arrêts ou des sites que vous voulez visiter ? Un chouette B&B proche de votre destination finale dans lequel vous pouvez passer la nuit ? Établissez votre itinéraire à l’avance afin de rouler en toute décontraction.