Une pompe à chaleur est peut-être très économique, mais pour beaucoup de gens, son prix d’achat élevé constitue un frein. Par conséquent, notre pays reste attaché à la chaudière à condensation classique. Mais quel est le modèle le plus vendu et quelles sont les futures tendances ? Nous abordons ces questions dans cet article.

Les chiffres de 2017 montrent qu’environ quatre millions de ménages belges chauffent leur habitation grâce à une chaudière de chauffage central. Le mazout représente environ 25 % du marché, le gaz 75 %. C’est donc la chaudière à condensation à gaz qui se taille la plus grande part du marché belge. Cette année-là, on en a vendu pas moins de 200 000, contre un nombre dérisoire de 8 000 pompes à chaleur, d’après les chiffres de la fédération sectorielle ATTB publiés sur le site portail de Livios.

Il s’agit principalement de personnes qui remplacent leur chaudière existante ou qui rénovent leur habitation et optent à nouveau pour une chaudière de chauffage central. Lors d’une rénovation de grande envergure, on peut passer à la pompe à chaleur, mais ce n’est bien souvent pas possible. La chaudière à condensation tient donc toujours le haut du pavé, mais quelles sont les tendances des prochaines années ? Nous en énumérons quelques-unes.

1. Passage du mazout au gaz naturel

Les chaudières à condensation au gaz sont déjà celles qui se vendent le plus actuellement, mais le passage du mazout au gaz naturel renforcera encore cette tendance dans les années à venir. Dans le cadre du pacte énergétique interfédéral, la Wallonie interdira en effet la vente de chaudières au mazout à partir de 2035. Le Gouvernement wallon examine les possibilités d’apporter un soutien financier, et des exceptions sont également prévues pour certaines zones rurales isolées. À Bruxelles, le gouvernement vise 2025 comme date butoir, et entre 2021 et 2025, il y aurait même une prime pour ceux qui passent du mazout au gaz.

2. Chauffage multifonctionnel et chauffage hybride

Le chauffage multifonctionnel est également en progression. Les radiateurs peuvent non seulement chauffer, mais également refroidir votre habitation. Ils sont en effet reliés à une pompe à chaleur ou à une chaudière spéciale à haut rendement.

Le chauffage hybride fonctionne à la fois grâce aux énergies renouvelables et aux combustibles fossiles. Ils chauffent chacun une partie différente de votre logement. La chaudière à condensation, par exemple, assure le chauffage de l’habitation, tandis qu’un collecteur solaire fournit de l’eau chaude. La coopération entre les deux chaudières est ici très importante.

3. Un thermostat intelligent (et donc une chaudière intelligente)

Grâce à un thermostat intelligent, vous pouvez commander votre chauffage à distance. Il n’est donc pas nécessaire d’allumer votre chauffage durant toute la journée pour qu’il règne une agréable chaleur quand vous rentrez chez vous. Bien souvent, vous pouvez également le régler pour qu’il se mette en marche automatiquement à un moment donné. Vous en apprendrez davantage ici au sujet du thermostat intelligent et sur la manière dont vous pouvez économiser jusqu’à 31 % sur votre facture d’énergie.