Vous saviez probablement déjà qu’il est obligatoire de faire réviser votre chaudière de manière régulière, mais devez-vous la faire vérifier tous les ans ou tous les deux ans ? Qui effectue cet entretien ? Et qu'en est-il des attestations ? Combien en recevez-vous et durant combien de temps devez-vous les conserver ? Nous présentons ici toutes les règles d'entretien, en fonction du type de chaudière que vous utilisez. 
En Wallonie, il existe une différence entre contrôle et entretien. L’entretien n’est pas obligatoire, le contrôle l’est. Ce contrôle doit être effectué conformément aux règles suivantes :

tabel - wallonie

À Bruxelles, les règles sont les suivantes :

tabel - bruxelles

Combustible liquide

Une chaudière utilisant un combustible liquide (mazout) doit être contrôlée annuellement selon les règles de la Région wallonne. Cette opération doit être effectuée par un technicien agréé en combustible liquide. Comptez environ 1 h 30 à 2 h pour cet entretien, mais gardez à l’esprit que chaque chaudière est différente. À l’issue de l’entretien, vous recevez une attestation de contrôle que vous devez conserver pendant deux ans. Vous louez l’habitation ? Dans ce cas, remettez une copie de l’attestation au propriétaire.

 

Si vous résidez dans la Région de Bruxelles-Capitale, vous devez également faire réviser annuellement votre chaudière à mazout par un technicien agréé en combustible liquide. Le propriétaire de la chaudière reçoit alors une attestation de contrôle périodique PEB. Sur le site de Bruxelles Environnement, vous trouverez une liste des techniciens agréés par catégorie.

 

Conservez l’attestation jusqu’à la délivrance de l’attestation suivante. Les locataires doivent également fournir au propriétaire une copie de l’attestation.
Le technicien vérifie :

  • Le bon fonctionnement général de l’installation
  • Le vase d’expansion
  • Le réglage du brûleur
  • Les systèmes de sécurité
  • Le mécanisme de combustion
  • L’étanchéité et la pression de la pompe

Gaz

Si votre chaudière fonctionne au gaz (gaz naturel, butane ou propane) et pour une puissance à partir de 100 kW, vous être tenu, selon les règles de la Région wallonne, de la faire contrôler tous les deux ans. En dessous de 100 kW, c’est tous les trois ans. Le contrôle est effectué par un technicien agréé en combustibles gazeux. Un technicien expérimenté aura besoin d’environ une heure pour réaliser l’entretien de votre chaudière à gaz. Il vous remettra une attestation de contrôle que vous devrez conserver deux ans. Vous êtes locataire de votre habitation ? Remettez une copie de l’attestation au propriétaire.

 

En Région de Bruxelles-Capitale, vous devez faire réviser votre chaudière à gaz par un technicien chaudière PEB tous les deux ans. Sur le site de Bruxelles Environnement, vous trouverez une liste des techniciens agréés par catégorie. Celui-ci vous remet une attestation de contrôle périodique PEB. Conservez-la jusqu’à la délivrance de l’attestation suivante. Les locataires doivent également remettre une copie de l’attestation au propriétaire.
Le technicien vérifie :

  • Le bon fonctionnement général de l’installation
  • Le vase d’expansion
  • Le réglage du brûleur
  • Les systèmes de sécurité
  • Le mécanisme de combustion
  • L’étanchéité et la pression de la pompe
  • Les prescriptions légales  
  • Il nettoie également tout l’élément de chauffage, le brûleur, les électrodes ainsi que le raccordement entre la chaudière et la cheminée.

Combustible solide

Vous disposez d’un chauffage central à combustible solide, du type pellets de bois ou charbon ? Dans ce cas, vous devez faire contrôler votre chaudière tous les ans (en Région wallonne) ou la faire entretenir (en Région de Bruxelles-Capitale) par un professionnel qualifié. Vous recevez une attestation de nettoyage sur laquelle le nom et la signature du professionnel qualifié doivent figurer. Conservez au moins les deux dernières attestations. Vous louez l’habitation ? Remettez une copie de l’attestation au propriétaire.