Beaucoup de gens considèrent l'entretien de leur chaudière comme un mal nécessaire. Cela coûte de l'argent, quelques tracas et la plupart des personnes préfèrent voir le technicien partir plutôt que sonner à la porte. Pareil comportement n'est pas entièrement justifié, car si l'entretien de votre chaudière est obligatoire, il s'avère également avantageux pour vous. En effet, une chaudière bien entretenue consomme jusqu'à 10 % de gaz en moins. Nous énumérons ici pour vous les avantages et les obligations.

Plus sûr et plus économique

Le fait que l'entretien de votre chaudière soit obligatoire n'est que logique. En effet, une chaudière bien entretenue est plus sûre et plus économique. Une fois l'entretien terminé, l'évacuation fonctionne à nouveau de manière optimale. C'est important pour prévenir l'intoxication au CO, ou monoxyde de carbone. Vous limitez également le risque d'incendie. En outre, vous courez moins de risques de voir votre chaudière tomber en panne au beau milieu de l'hiver. Une chaudière bien entretenue vous permet également de réaliser de belles économies d'énergie – qui peuvent parfois atteindre les 10 % – et de prolonger la durée de vie de votre machine. L'entretien de votre chaudière présente donc de nombreux avantages.

Entretien de chaudière : quelles sont les obligations ?  

Les obligations en matière d'entretien dépendent du type de combustible que vous utilisez et de la puissance de votre appareil de chauffage central. Vous pouvez trouver cette puissance sur la plaque signalétique de votre chaudière.

 

Ci-dessous, vous trouverez un aperçu des obligations par combustible et par région.

 

En Wallonie, il existe une différence entre le contrôle et l'entretien de chaudière. L'entretien n'est pas obligatoire, le contrôle l'est en revanche et doit être effectué conformément à ces règles :
 

tabel - wallonie

Conservez l'attestation de contrôle pendant au moins deux ans.
 
Les règles suivantes sont d'application à Bruxelles :

tabel - bruxelles

Sur le site de Bruxelles Environnement, une liste des techniciens agréés est disponible par catégorie. Conservez l'attestation jusqu'à la délivrance du prochain document.
Un entretien comprend :

  • Nettoyage et contrôle de la cheminée ou de l'évacuation des gaz de combustion
  • Vérification de l'état général de la chaudière
  • Contrôle de la ventilation de la chaufferie et de l'alimentation en air de combustion
  • Contrôle des valeurs de combustion

Que se passe-t-il si vous ne remplissez pas vos obligations ?

L'entretien de votre chaudière n'est pas seulement bénéfique pour vous, mais également pour la nature. En effet, le technicien contrôle les émissions de gaz de combustion et nettoie la canalisation d'évacuation des gaz. Ce faisant, moins de substances nocives sont libérées dans l'air. Ne pas faire effectuer votre entretien obligatoire en temps et en heure peut donc être considéré comme une infraction environnementale. Le responsable communal en matière d'environnement (éco-conseiller), les superviseurs des associations intercommunales et/ou les superviseurs de la zone de police locale peuvent dresser un procès-verbal, éventuellement lié à d'autres mesures.

 

Vous devez faire entretenir votre chaudière tous les (deux) ans. Vous pouvez prolonger cette période de trois mois au maximum, mais l’entretien suivant devra être effectué à nouveau en fonction de la date initiale.

Que se passe-t-il si votre chaudière n'est plus conforme ?

Votre chaudière doit respecter certaines valeurs de combustion. Si ces objectifs ne sont pas atteints, la chaudière ne fonctionne pas correctement et vous disposez de trois mois pour remédier au problème. Deux solutions s'offrent à vous : le remplacement de la chaudière ou la prise de toute autre mesure nécessaire. Votre technicien agréé vous informera à ce sujet. Une fois les manquements corrigés, vous devez faire établir une nouvelle attestation de nettoyage et de combustion.

Quelle est la meilleure période de l'année pour faire procéder à l'entretien de votre chaudière ?

Il est préférable de faire réviser votre chaudière avant d'en avoir à nouveau besoin, c'est-à-dire avant l'hiver. Vous aurez ainsi la certitude qu'elle fonctionnera de manière optimale dès l'arrivée des premiers froids. Plus vous prenez rendez-vous rapidement, plus vous pouvez choisir le jour de l'entretien qui vous convient le mieux. À partir du mois d'octobre, les agendas des techniciens sont de plus en plus chargés.

Équilibrer son chauffage central : de quoi s’agit-il ?

Équilibrer son chauffage central n'est ni plus ni moins que régler ses radiateurs. Cela peut se faire pendant ou après l'installation. De cette manière, tous les radiateurs sont alimentés en eau chaude en quantité suffisante pour chauffer les pièces de manière optimale. Demandez à votre installateur d'effectuer l'équilibrage de votre installation. Une installation bien réglée vous permet d'économiser rapidement une centaine d'euros par an.