Vous saviez déjà que l’entretien de votre chaudière est obligatoire. Mais combien coûte-t-il et cela vaut-il la peine de comparer les prix ? Et qu’en est-il si vous devez remplacer votre chaudière ? Combien d’argent faut-il mettre de côté pour ce faire ? Nous énumérons ici les différences entre un entretien ponctuel de la chaudière, un contrat d’entretien et un contrat de service.

Entretien ponctuel de la chaudière

L’entretien d’une chaudière est un travail précis et spécialisé. Comptez une bonne heure pour l’entretien, ce qui n’est pas énorme s’il est effectué minutieusement. Demandez préalablement au technicien s’il vous facturera son déplacement, ce qui influencera évidemment le coût total. D’après les chiffres de la Confédération Construction, l’entretien d’une chaudière de chauffage central au gaz coûte entre 150 et 200 euros. Ajoutez-y cinquante euros supplémentaires pour une installation au mazout, ce qui, bien sûr, représente une belle somme. Raison pour laquelle de plus en plus de gens choisissent de souscrire un contrat d’entretien par l’intermédiaire de leur fournisseur d’énergie.

Un thermostat intelligent pour seulement € 1

Économisez jusqu'à 31 % sur votre budget chauffage. Profitez d'une installation professionnelle gratuite.

Entretien de la chaudière via un contrat d’entretien

Si vous souscrivez un contrat d’entretien par l’intermédiaire de votre fournisseur d’énergie, vous payez un petit montant mensuel, ce qui permet de répartir les coûts. Une fois par an ou tous les deux ans, votre fournisseur d’énergie vous contactera pour fixer un rendez-vous, suite à quoi un technicien agréé se rendra chez vous. Un contrat d’entretien vous coûte en moyenne 50 à 90 euros par an.

Entretien de la chaudière via un contrat de service

Outre les avantages d’un contrat d’entretien, vous pouvez également vous adresser à votre fournisseur d’énergie si vous rencontrez le moindre problème avec votre chaudière. Il vous enverra immédiatement un réparateur afin que vous ne soyez pas privé de chauffage en plein hiver et ne deviez pas attendre la visite d’un réparateur pendant des semaines. Les frais de réparation seront en tout ou en partie couverts par la somme que vous payez par mois. Il va sans dire qu’un contrat de service est un peu plus cher qu’un contrat d’entretien. En outre, le prix du contrat dépend en grande partie de l’âge de votre chaudière. Plus elle est ancienne, plus cher sera le contrat d’entretien ou de service.

Quand devez-vous remplacer votre chaudière ?

Si elle est entretenue régulièrement, on peut supposer que la longévité d’une chaudière est en moyenne de douze à quinze ans. Après cela, elle aura fait son temps et il sera généralement judicieux d’investir dans un nouveau modèle.

Pour une chaudière à condensation à gaz, vous débourserez en moyenne entre 1 600 et 4 100 euros, et entre 700 et 1 200 euros pour les frais d’installation. Ceux-ci dépendent des modifications nécessaires et de la complexité du travail. Pour une chaudière à mazout, il vaut mieux tabler sur un prix moyen oscillant entre 2 500 et 7 500 euros et des frais d’installation de 1 000 à 2 000 euros. Les frais d’installation dépendent de l’installation du réservoir à mazout, des modifications éventuelles à apporter à la cheminée et de la complexité du travail.

Il s’agit de montants importants, mais heureusement, les nouvelles chaudières sont rentables à long terme. Leur rendement est en effet plus élevé que celui des anciens modèles, avec pour conséquence (quasi) aucune perte de chaleur utilisable. Le rendement d’une chaudière à gaz naturel est de 100 %, celui d’une chaudière à mazout se situe entre 90 et 105 %. Vous économisez ainsi une belle somme sur vos frais de chauffage. Pour illustrer ce propos, sachez que votre nouvelle chaudière est généralement 15 à 20 % plus économique que l’ancienne. Son amortissement s’effectue en moyenne sur neuf ans, une durée qui peut même être ramenée à six ans.

Vous devez remplacer votre chaudière ?

Vous découvrirez ici tout ce qui concerne les différents types de chaudière :