Au printemps, en été, en automne ou en hiver : il est important d'aérer votre maison tout au long de l'année. L'air frais a un impact positif sur votre santé. La qualité de l'air est généralement moindre à l'intérieur qu'à l'extérieur. Pensez à tout ce que vous faites à l'intérieur : vous cuisinez, vous respirez, vous toussez, vous utilisez de nombreux appareils électriques,… Cela contribue a vicier l'atmosphère, ce qui peut provoquer migraines, nausées, et même crises d'allergie.

 

Laisser rentrer un peu d'air frais et sec de temps en temps est important pour votre santé, mais aussi pour votre consommation d'énergie. Vous réduisez ainsi le taux d'humidité de votre maison, et les pièces chauffent plus efficacement.

 

Mais comment bien aérer chez vous sans perdre trop de chaleur ? Heureusement, il existe plusieurs manières de laisser rentrer un peu d'air frais sans gaspiller votre énergie.

Choisissez le bon moment

Après avoir pris votre douche, fait le ménage ou étendu le linge, par exemple. Aérez la pièce immédiatement, pour éviter que l'humidité se répande dans votre maison. Timing is key!

Une pièce n'est pas l'autre

Toutes les pièces n'ont pas besoin d'être aérées à la même fréquence. Pour votre chambre à coucher, il vaut mieux ouvrir un peu la fenêtre tous les matins. Les pièces plus humides, comme la cuisine ou la salle de bains, doivent de préférence être aérées plus souvent que le hall d'entrée, par exemple.

Court mais efficace

L'hiver, ouvrir grand la fenêtre dix minutes en éteignant le chauffage suffit généralement, et est beaucoup plus efficace que de la laisser entrouverte toute la journée. Ainsi, vous limitez la perte de chaleur, et les murs, le sol et le plafond n'ont pas le temps de refroidir. La météo se réchauffe ? Alors, les fenêtres peuvent bien sûr rester ouvertes plus longtemps.

Un air ambiant sain grâce aux plantes d'intérieur

Les plantes d'intérieur sont un système de ventilation naturel. Tout le monde sait qu'elles absorbent le CO2, et selon une étude de la NASA, certaines d'entre elles élimineraient même d'autres substances nocives présentes dans l'air de votre habitation. L'areca, par exemple, ne se contente pas de transformer le CO2, mais aussi le formaldéhyde. Une bonne vieille Sansevière fait aussi des miracles sur la qualité de l'air, tout comme un vase de gerberas. Pour purifier l'air ambiant à cent pour cent, il faudrait de nombreuses variétés de plantes d'intérieur. Mais il n'y a pas de petite contribution !

Aérer sans perdre trop d'énergie est plus simple lorsque votre habitation est suffisamment isolée

Lisez ici l'importance d'une bonne isolation.