La directive européenne sur l'écoconception est en vigueur depuis le 26 septembre 2015. Les appareils ménagers dont l'efficacité énergétique est inférieure à un certain niveau ne peuvent plus être vendus dans les pays de l'UE. Le rendement minimal des appareils de chauffage exigé par la loi a dès lors été considérablement augmenté. Seuls les appareils à faible consommation d'énergie répondent à la nouvelle norme.

Label énergétique pour les appareils de chauffage

Fin 2018, les exigences d'écoconception pour les chaudières sont devenues plus strictes. Les nouvelles chaudières commercialisées depuis lors doivent émettre encore moins de substances nocives.

Les nouveaux appareils de chauffage reçoivent également un label énergétique allant de A++ (rendement le plus élevé) à G. Depuis cette date, les chaudières de chauffage central au fioul ou au gaz doivent avoir un rendement ou une efficacité énergétique d'au moins 86 %, ce qui correspond à un label B. Les chaudières à condensation sont de classe A. Elles atteignent une efficacité énergétique d'au moins 90 %.

VOUS AVEZ BESOIN D'UNE NOUVELLE CHAUDIÈRE ?

Choisissez alors un mode de chauffage durable. Lisez ici les possibilités envisageables à ce jour.

Qu'impliquent les exigences minimales pour votre chaudière ?

Les exigences européennes en matière d'écoconception ne s'appliquent pas aux installations existantes. Tant que votre chaudière n'est pas défectueuse, elle peut rester en service. À condition que votre installation de chauffage central soit conforme aux obligations flamandes en matière d'inspection, d'entretien et d'audit.

Faites-vous partie des quelque 700 000 Belges qui possèdent encore une vieille chaudière ? Dans ce cas, vous pourriez commencer à envisager l'achat d'une nouvelle installation plus efficace. Vous n'êtes pas obligé de remplacerimmédiatement votre ancienne chaudière, mais si vous le faites, votre nouvelle chaudière doit répondre aux exigences minimales. Nombreux sont alors ceux qui optent pour une chaudière à condensation.

Sur le site web du gouvernement flamand vous pouvez calculer le retour sur investissement pour le remplacement de votre ancienne chaudière par une chaudière à condensation.

Règles spécifiques pour les chaudières de chauffage central dans les appartements

Pour les appartements en copropriété la situation est plus complexe que pour les logements individuels. Il existe encore de nombreux immeubles d'habitation où la cheminée ou le conduit de fumée communal ne convient pas au raccordement d'une chaudière à condensation. Afin de pouvoir remplacer une ancienne chaudière de chauffage central par une chaudière à condensation dans de tels bâtiments, il faut d'abord procéder à une rénovation de la cheminée. Et cela n'est possible qu'en concertation avec le syndic de copropriété.