Les ventes de climatiseurs ont triplé depuis 2004. En 2017, près de 50 000 personnes ont acheté ce type d’appareil afin de rafraîchir leur intérieur pendant les chaudes journées d'été. Les étés exceptionnels que nous avons connus ces dernières années ont à chaque fois provoqué une ruée sur les climatiseurs dès l'annonce de températures tropicales à venir. Maintenir une fraîcheur agréable dans votre intérieur par une telle chaleur demande beaucoup d'énergie. Vous disposez déjà d'un climatiseur ou vous envisagez d'en acheter un ? Profitez de ces conseils et astuces, et vous saurez comment rafraîchir votre intérieur tout en utilisant l'énergie de façon intelligente.

Comment fonctionne un climatiseur ?

Un climatiseur fonctionne en réalité comme un réfrigérateur. Ce genre de système évacue l’air chaud, ce qui fait baisser la température de la pièce. La manière dont cet air chaud est évacué dépend du type de climatiseur.

L’évacuation de l’air chaud peut s’effectuer de deux façons. Pour la première, on utilise des substances – de l’eau ou de l’air par exemple – dont la température est inférieure à celle de l’environnement. Pensez par exemple au refroidissement par eau ou par air d’un moteur. Dans le second cas, le principe de la pompe à chaleur permet de réduire la température. Pour faire simple : grâce à un ingénieux mécanisme, une pompe à chaleur évacue l’air chaud et le convertit en air froid. C’est comme ça que votre réfrigérateur reste bien froid. Un climatiseur fonctionne également selon de principe de la pompe à chaleur : il évacue l’air chaud et humide de votre habitation et refroidit ainsi l’air à l’intérieur.

Un thermostat intelligent pour seulement € 1

Économisez jusqu'à 31 % sur votre budget chauffage. Profitez d'une installation professionnelle gratuite.

Climatiseur fixe ou mobile ?

Un climatiseur fixe se compose généralement de deux unités : une extérieure et une intérieure. Entre les deux éléments de cette pompe à chaleur air/air se trouve une conduite pour le liquide de refroidissement et l’eau de condensation. Ces unités sont raccordées l’une à l’autre et doivent donc occuper une place fixe dans une pièce. L’avantage d’un climatiseur fixe est qu’il est plus efficace qu’un appareil mobile. La puissance est parfaitement adaptée à une pièce donnée. Vous ne consommez donc pas beaucoup d’énergie inutilement. Autre point positif : un climatiseur fixe est moins bruyant, car la plupart des bruits proviennent de l’unité extérieure. Un climatiseur fixe est en revanche plus cher à l’achat : par pièce, il faut compter un montant à partir de 1 000 euros.

Le deuxième type d’appareil est le climatiseur mobile. Il évacue la chaleur par un tuyau qui pend d’une fenêtre. Cependant, de la chaleur pénètre à nouveau à l’intérieur par cette ouverture, ce qui rend le climatiseur mobile moins efficace. Toutefois, il est possible de déplacer un climatiseur mobile pour rafraîchir différentes pièces. Ce type d’appareil est donc nettement moins cher à l’achat. Pour environ 500 euros, vous disposez déjà d’un climatiseur mobile de bonne qualité.

Ventilateur, protection solaire, ou peut-on trouver plus économique ?

Pour rafraîchir une habitation, il faut tout d’abord investir dans des moyens permettant à la chaleur de rester à l’extérieur. Le moins cher est de veiller à la ventiler suffisamment. Il n’est pas nécessaire de refroidir tout l’air chaud qui pénètre dans votre logement : lors des chaudes journées d’été, aérez toutes les pièces avant d’aller vous coucher ainsi que le matin. La température descendra ainsi de quelques degrés, gratuitement.

Le ventilateur est une autre solution peu coûteuse. Il déplace l’air chaud sans que la température ne diminue réellement. C’est en fait parce que votre sueur s’évapore plus rapidement que votre corps se refroidit. D’où l’impression que la température est moins élevée. Certaines personnes placent une bouteille en plastique contenant de l’eau congelée devant le ventilateur. Cela refroidit un peu l’atmosphère mais l’humidité ambiante augmente. Ce qui n’est évidemment guère efficace.

Empêcher le soleil de pénétrer à l’intérieur est une autre manière intelligente de contrôler la température de l’habitation. Raison pour laquelle investir dans une protection solaire en vaut la peine. Vous avez le choix entre une protection solaire extérieure et une protection intérieure. Nous recommandons de placer la protection solaire à l’extérieur. Ce système permet de conserver suffisamment de lumière dans votre maison mais empêche les rayons UV et la chaleur d’y pénétrer. Vous faites ainsi barrage à 85 % de l’énergie thermique. Pour les protections solaires intérieures, on parle plutôt de 35 à 65 %, selon la qualité.

Faites attention à la couleur de votre protection solaire. Les couleurs sombres assurent un meilleur filtrage que les couleurs claires, sans pour autant gêner la luminosité.

Votre climatiseur consomme-t-il beaucoup d’énergie ?

C’est principalement dans les chambres à coucher que l’on trouve un climatiseur. Un luxe bien agréable lorsque les nuits d’été sont étouffantes. Mais est-il abordable ? Pour une chambre de 20 m2 , le coût en énergie est d’environ 100 euros par été. Pour ce montant, votre climatiseur fonctionne pendant plus de 200 heures. Ce qui n’est évidemment pas rien pour une seule chambre, mais s’il vous permet de passer une bonne nuit de sommeil, l’investissement en vaut certainement la peine.