À partir de 2020, la norme flamande d’isolation du toit devient encore un peu plus stricte. Une isolation complète du toit, du sol ou des murs implique des travaux qui nécessitent souvent un budget considérable. Heureusement, il est possible de demander des primes à l’isolation au gouvernement flamand. Ou alors, vous pouvez exécuter vous-même quelques travaux d’isolation. Ceux-ci ne doivent pas nécessairement entraîner de grands frais : ci-dessous, nous énumérons de petites adaptations qui profiteront à votre confort et à votre facture d’énergie.

1. Bouchez les interstices autour de vos fenêtres avec de la bande isolante adhésive

L’effet positif du double vitrage diminue vite si vos fenêtres ne sont pas hermétiques. La chaleur s’échappe et l’air froid s’introduit par les interstices, ce qui provoque un courant d’air désagréable. Vous pouvez facilement résoudre ce problème en les bouchant avec de la bande isolante adhésive. Et si vous aimez le bricolage, calfeutrez les interstices avec du silicone. Si rien de tout cela n’y fait et que vous avez de toute façon besoin de nouvelles fenêtres, optez pour des fenêtres en PVC. Celles-ci garantissent une isolation à la fois thermique et acoustique.

2. Placez un film isolant pour fenêtre

Si vos fenêtres n’en ont pas encore, vous pouvez limiter la perte de chaleur en collant du film isolant sur le vitrage ou sur les bords du châssis. Et si vous suspendez en plus des rideaux épais, l’effet isolant sera renforcé.

3. Sur les portes aussi, la bande isolante adhésive empêche le froid d’entrer

Apposez de la bande isolante adhésive aux portes extérieures ou aux portes attenantes à des espaces non chauffés, afin que l’air chaud ne puisse pas s’échapper et que le froid reste dehors. Pour calfeutrer les bas de porte, vous pouvez utiliser des joints brosse ou un boudin de porte que vous pouvez retirer quand la température extérieure augmente à nouveau. Votre porte d’entrée est-elle pourvue d’une boîte aux lettres ? N’oubliez pas de l’isoler également à l’aide d’une entrée de boîte aux lettres isolante.

4. Les tapis, un moyen d’isolation facile

Les tapis habillent votre maison, au propre comme au figuré. Ils sont décoratifs et préservent la chaleur du sol. La moquette est bien sûr l’isolant le plus efficace, mais les tapis sont aussi très pratiques : quand il fait plus chaud, vous pouvez tout simplement les enlever si vous préférez.

VOUS VOULEZ ISOLER ENCORE PLUS EN PROFONDEUR ?

Découvrez ici comment remédier aux ponts thermiques.

5. Une bonne solution : les films réflecteurs de chaleur

Les murs derrière vos radiateurs laissent aussi passer beaucoup de chaleur. Surtout si vous avez des murs creux non isolés, le film mural réflecteur de chaleur peut fortement limiter la perte d’énergie. Ces films s’achètent en rouleaux à découper sur mesure et à coller avec de l’adhésif double face. Une petite intervention avec un grand effet d’isolation !

6. Isoler les conduits de chauffage

Avant d’aboutir à vos radiateurs, l’eau chaude de votre chaudière a un long trajet à parcourir. Vous y perdez jusqu’à 20 % de chaleur, surtout dans la cave ou dans le garage qui ne sont normalement pas chauffés. Vous pouvez facilement isoler vous-même vos conduits de chauffage avec des coquilles d’isolation préformées ou de la laine de verre.

7. Enfin : bouchez les prises et les petits trous

La perte de chaleur est minime, mais les petits trous et les prises sont parfois à l’origine d’une circulation désagréable de l’air. Vous pouvez par exemple boucher les trous avec de l’enduit de rebouchage. Quant aux prises électriques, il est facile de les sécuriser avec un cache-prise.